Mouches artificielles

mouche artificielle
La mouche artificielle comme son nom l'indique est une imitation d'une mouche réelle et existante sur nos cours d'eau. Le but etant d'essayer de berner le poisson. Elle peut être achetée ou construite par vos soins. Sans entrer dans des considerations entomologiques qui aurait pour effet de vous pourrir le week end (ça m'est arrivé recemment ) nous allons aborder ici, en langage moucheurs l' ABC de ce qu'il faut savoir avant d'aller rejoindre votre riviére favorite. Des milliers de variétes de mouches existent retenons pour notre usage perso: l'ephémere, le trichoptére, le Diptére, le coleoptére et eventuellement l' odonate. Chaque categorie posséde son nom "moucheurs" a divers stade de son évolution.

Explication: une mouche pond sur l'eau puis ses oeufs se transformeront au fond en larve puis en nymphe ou chrysalide, puis remonterons à la surface (émergente) deploiera ses ailes et s'envolera (éclosion) deviendra un insecte parfait, elle repondra (en sautillant sur l'eau) et terminera sa vie (spent, ailes à plat) . A tous ces stades les poissons se nourrissent. Pour nous moucheurs on pêchera soit en nymphe (faut aller au fond) soit à la remontée (noyée ou émergente) soit l'insecte parfait en train de pondre. Une grosse éclosion de mouches voit l'eau se transformer en une multitudes de gobages de poissons. Je vous souhaite d'être dessous avec la bonne mouche un veritable régal.

La séche: la plus sympa et la plus connue: le poisson prend sa nourriture en surface sur des mouches qui la plupart du temps sont entrain de pondre par saccades. Les gobages (prise de nourriture) sont visibles sur l'eau. Le but sera pour nous de poser une mouche artificielle, imitation la plus rapprochante possible au même endroit et le plus délicatement possible. Si le poisson monte et gobe votre "artif" vous avez tout bon. Dans le cas contraire chercher l'erreur: mauvais lancer, trop bruyant, mauvaise mouche, corrigez l'erreur! Je vous disais que c'était un art... Bien entendu le mouvement de pêche se fera 3/4 amont récuperation aval sans dragage. (amont vers le haut, aval vers le bas). Si vous êtes dans l'eau (waders) c'est la position idéale être dans le propre élement de votre poisson.
Nota: ne revenez pas sur un poser louper ou non pris. Un poisson qui ne monte pas sur votre belle artificielle bien posée ne montera pas sur les lancers suivants au même endroit. Il prendra peur.

La noyée: ce type se perd de plus en plus et c'est dommage car plaisante et efficace. Il s'agit de mouche(s) entre deux eaux. Bien entendu elle ne c'est pas noyée mais elle monte du fond pour éclore en surface. On peut placer plusieurs mouches sur le bas de ligne mais je vous conseille 2 maxi, une en bout et une sauteuse sinon gare au sac de noeuds. Ces mouches sont prévues pour couler entres deux eaux, le problême est que vous ne voyez quasiment rien, donc il faut être a l'affut de la moindre secousses, le ferrage le plus instantanée possible mais sans brutalité sinon casse assurée. L'ideal est de poser devant et laisser partir en aval en animant doucement les mouches par de petites tractions. Ce type de pêche demande de frequents deplacements dans l'eau car un seul passage "casse le coup".

La nymphe: la plus meurtriere mais aussi la plus difficile, la préferée des pêcheurs n'aimant pas les bredouilles, perso j'aime bien. Comme leur nom l'indique l'imitation est un insecte larvaire en fond d'eau et dieu sait s'il y en a! La plupart du temps assez lourde pour ne pas dire plombée on jette devant le poisson et notre nymphe va dériver, couler et rouler juste devant la gueule du sus nommé qui avec un peu de chance va engamer l'insecte. Le problême est que la plupart du temps on ne voit rien. Il faut imaginer et fixer la dérive du poisson pour voir si notre nymphe l'interesse. Si c'est le cas il va a peine bouger il faut donc être rapide ce qui entraine une tension de la ligne perpetuelle, il est hors de question de pêcher loin avec 10 m de soie se baladant au gré de l'eau. D'ou la difficulté de ce type de pêche demandant un max de qualité: du doigté, de la vue, du sens de l'eau, de la rapidité, du contrôle de soi etc... lunettes polarisantes quasi obligatoires. Certains moucheurs se servent d'indicateurs ou carrément de bas de ligne fluo, tout les gadgets sont permis...

Le streamer: c'est l'anti pêche à la mouche, le streamer est une artificielle imitant le plus souvent un alevin, ce type de pêche se fait en reservoir ou dans de grandes rivieres quelquefois en mer. Le lancer se fera le plus loin possible pour accéder aux gros poissons. Donc grande canne et double traction (type de fouetter qui permet d'allonger assez loin la soie). Pêche sportive par excellence ou la finesse des types ci dessus exposée est exclue. Vous pouvez avec ce type de pêche prendre n'importe quel poison carnassier.

Ma boite à mouches: vous voila à la tête d'une boite à mouches bien remplie. Ce n'est pas la peine de vous noyer dans un nombre de mouches impressionnants mais d'avoir un peu de tout et surtout de bonne qualité. Rangez chaque type de mouches ensemble et mettez sur votre gilet vos préferées du jour, qui immanquablement irons se baigner les premieres. Un conseil de Christian organisez votre gilet en fonction de votre maniere de pêcher mais aussi de l'aspect pratique. Faites marcher votre imagination. Exemple si vous êtes droitier plaçez à gauche votre épuisette etc... Une fois fait ne touchez plus rien car instinctivement votre main ira a l'endroit connu. Ne changez pas de place sans arrêt vos clefs de voiture vous ne les retrouveriez plus.



Bon a savoir

L'observation de l'eau reste le facteur indispensable pour sentir ce qui se passe sur et sous l'eau. Les mouches sèches   ( la pêche la plus usitée) peuvent être classées en deux catégories principales : mouches exactes, qui cherchent à imiter fidèlement les insectes vrais, la fabrication de ces mouches nécessite un grand sens de l'observation. Les mouches d'ensemble, qui n'imitent aucun insecte en particulier et pourtant piégent beaucoup de poissons. Quelques exemples : la " tricolore de Bresson", une mouche qui ne ressemble à rien, l'"oreille de lièvre", mouche sans grande forme réalisée en poil de lièvre, ou encore la "peute", tres moche réalisée avec des plumes de canard.
Deux théories qui s'affrontent entre les puristes partisans du réel et les mouches de " vogues" qui surfent sur l'inconcevable. Mais un poisson pris par surprise avec une mouche complétement farfelue apporte le même plaisir et c'est quelquefois le cas des plus gros
.

Diaporama des mouches artificielles

  • mouches sur gilet
  • raquette astuce
  • attache raquette sur gilet
  • mouches de mai
  • boite a mouches
  • boite a mouche seche
  • boite a mouche flottante
  • boite a mouche artificielle
  • mouches artificielles
  • raccord raquette et gilet
  • gilet moucheur
  • materiel moucheur
  • gilet moucheur prêt a pêcher
  • mes boites a mouches
  •  boites a mouches

La réalité

  • mouche ephémere

Beaucoup de débutants sont septiques au niveau de la ressemblance entre une artificielle donnée et sa consoeur réelle.

Ci contre visionnez une veritable éphémére posée sur un doigt et sa réplique standard pour vous faire une idée précise.

Nota: La théorie de la mouche exacte adoptée par pas mal de moucheurs vous entrainera sur votre étau a de longues heures de travail pour obtenir une imitation quasi parfaite

La Libellule

libellule

Un scoop qui peut vous servir, les moucheurs Nimoîs (vers chez moi) ont mis sur pied un fichier PDF qui vous donne l'explication trés détaillée du montage d'une artificielle libellule trés bien construit le lien c'est ICI.

Par contre la larve de libellule que l'on appelle la demoiselle devrait être une incontournable du moucheur et pourtant on n'en voit quasiment jamais. Le montage vous tente le lien c'est ICI .


Un peu de sciences nat
_____
Diptére

diptére

Sont des espèces principalement désignées par les noms communs et connus de mouches, moustiques, taons etc. C'est par le nombre un important ordre d'insectes avec plusieurs centaines de milliers d' espèces.La plupart ont une importance de par leur rôle dans la transmission d'agents parasites ou pathogènes à l'homme ou au bétail. N'oublions pas leur rôle déterminant en tant que coprophages ou nécrophages. Pour le moucheur la mouche noire de "cuisine" est très employée, qui ne la pas testée pour s'entrainer sur des ablettes

Coléoptére

coléoptére

Principalement designés communement comme les scarabées, coccinelles, lucanes, chrysomèles, hannetons, charançons, , forment un groupe necessaire aux moucheurs qui se doit d'en avoir dans sa boite quelques beaux specimens. Si vous pêchez dans des lacs de moyenne altitude sans babarotte vous ne ferez quasimment pas de pêche. La babarotte est un petit coleoptere du genre hanneton tres prisé par les truites en Ardeche 

Odonate

odonate
Les odonates plus connus sous le nom de libellules, sont un ordre d'insectes à corps allongé, dotés de deux paires d'ailes souvent transparentes, et dont les yeux volumineux leur permettent de chasser efficacement leurs proies. Ils sont aquatiques à l'état larvaire et terrestres à l'état adulte. Ce sont de redoutables prédateurs, que l'on peut rencontrer fréquemment aux abords des zones d'eaux stagnantes .Employé il y a quelques dizaines d'années avec les pêches appellées "a la volante" peu employé de nos jours sauf certains anciens puristes

Trichoptére

trichoptere
Le trichopére, sedge en anglais, tres prisé des bons moucheurs et imitateurs et l'ordre le plus nombreux des insectes d'eau, plusieurs milliers d'espéces.Il possede 2 paires d'ailes poilues qui peuvent se replier en toit au repos. Malheureusement enfant pauvre des moucheurs lambda qui lui prefere la beauté de l'ephemere.Souvent employé pour le coup du soir on l'appelle quelquefois l'antibredouille. Les imitations sont nombreuses: toutes les imitations de sedges, de phryganes, de porte bois etc. Ci contre la bestiole originale, a vous de trouver l'imitation la plus rapprochante.

Ephemère

ephémere

Les éphémères sont les plus connues. Elles ont la particularité de ne pouvoir rabattre leurs ailes sur le corps et possedent six pattes, elles vivent 3 ans à l'état de larve puis montent a la surface et éclosent, les femelles déposent leurs œufs dans l'eau et meurent quelques heures plus tard d'où leur nom. La mouche de mai appellée le grand ephemere est la plus connue mais encore la mouche de mars, la March brown, les Beatis, les olives, les culs de canard d'Ornans, qui se rappelle de la splendide Lewisham spinner  de Chamberet.