Le fouet du moucheur

Rien de mieux qu'un video (ci dessous) pour expliquer ce mouvement typique du moucheur. Mais rien de mieux aussi que d'avoir un bon professeur, surtout sur les premieres années. Vous avancerez plus rapidement et surtout sans accumuler des mauvaises habitudes difficiles a perdre par la suite.
Considerant que l'harmonie entre soie et canne est respectée et sans bas de ligne ni mouche présentez vous dans une zone degagée, votre jardin par exemple. Sortez quelques métres de soie bien étalée devant vous et par un mouvement arrière ample et non violent ramenez votre soie vers l'arrière. Une fois depliée derriere vous ramenez la vers l'avant. Vous avez deja compris qu'il est impératif que la soie doit être tendue à l'avant comme à l'arriere. Laissez lui donc le temps de s'allonger. Tous les moucheurs ( même ceux qui ne le font pas) vous diront que la position idéale de la canne sera 10 heures devant et 14 heures derriere. Le coude restant assez près du corps l'avant bras travaille seul (pas simple). Une notion élementaire consiste a l'arraché de partir un poil vers l'exterieur et au retour avant plus vertical, ce qui evite pas mal de sacs de noeuds.
Entrainez vous jusqu'a sentir le bon mouvement qui vous permets de ne pas taper ni devant ni derriere. Laissez bien votre soie s'etendre les bonnes cannes travaille pour vous.
Une fois cette notion assimilée vous pouvez monter un bas de ligne que vous compléterez d'une grosse mouche bien voyante et bien moche sans ardillons. Placez devant vous à 7 ou 8 métres une assiette. Le but étant vous l'avez deviné de poser votre mouche dans l'assiette sans toucher à l'arriere et avec un posé avant bien tendu et des plus silencieux possible. Au fur et a mesure déplacez votre assiette plus loin et plus prés pour pouvoir apprecier les differences du fouetté
Cela vous prendra beaucoup de temps avant l'excellence mais le résultat sera la, vous rentrerez dans la cour des grands.
Quand vous serez au bord de l'eau vous rencontrerez des situations qui n'ont rien a voir avec un jardin. Des arbres partout, des buissons sur l'arriere, des murs de clôtures et j'en passe. Vous remarquerez aussi que les poissons gobent toujours aux endroits inaccessibles. Et c'est la tout l'art du moucheur, s'adapter aux situations, regarder les autres, les écouter, se faire ses propres reflexions, et au début perdre quelques belles mouches, mais un art ne s'apprend pas en 5 minutes.
Ci contre quelques photos d'une équipe bien sympatique.


Technique du fouet



moucheur en action
parabole de canne a mouche
moucheur sort une truite
moucheur epuise un ombre
moucheur et ombre commun
moucheur en action